Le ‘Grand prix d’urbanisme et d’architecture’ est lancé

grand prix de l'urbanisme

Olivier Gosselin et Dominique Gauzin-Muller viennent d’ouvrir le ‘Grand prix d’urbanisme et d’architecture’ le 25 mars. L’ouverture officielle de ce concours a été faite en présence du maire de Rouen. Organisé par diverses collectivités (Région, Département et Métropole), le Grand Prix vise à promouvoir une architecture de qualité et un meilleur aménagement du territoire, affirme Olivier Gosselin, directeur du CAUE76. Il ajoute que l’esthétisme d’une construction n’est pas l’unique paramètre à considérer, car les étapes de réalisation, surtout dans le concept du développement durable, sont également prises en compte.

Toute sorte d’ouvrage

Les candidats peuvent s’inscrire à ce concours jusqu’au 1er juin. Les différents prix seront octroyés en janvier 2016 : prix jeune public, prix public, grand prix, etc. La récompense sera attribuée à un binôme architecte/maitre d’ouvrage. Le prix peut être octroyé à toute sorte de construction, qu’il s’agisse d’un petit ouvrage, d’une petite habitation ou encore d’une construction imposante. Les structures prises en compte sont notamment les constructions finales édifiées entre juin 2013 et juin 2015.

Lors du Grand Prix 2014, il y a eu 140 projets proposés. Seul 1/3 s’est qualifié pour le second tour. La dernière édition a été remportée par un atelier à Gournay-en-Bray.

Privilégier la transition énergétique

Pour célébrer le début de cette nouvelle édition du Grand Prix, la présidente du jury, Dominique Gauzin-Muller, a tenu une petite conférence à propos de l’architecture écologique à Voralberg (Autriche). Elle a réalisé un exposé sur cette région qui s’est lancé dans une transition écologique dans tous les plans : transports doux, énergies renouvelables, etc. Selon Dominique Gauzin-Muller, c’est ce type d’architecture qu’il faut importer dans l’hexagone.