Contre-visite médicale : comment ça marche ?

En cas d’arrêt de travail d’un employé pour des raisons de santé, il est possible pour l’employeur de demander à ce que le salarié subisse une contre-visite médicale. Mais comment fonctionne ce type de visite ?

Cas d’une contre-visite durant les heures de travail

Une contre-visite médicale peut se réaliser directement pendant les heures de présence obligatoire du salarié. Dans ce cas de figure, le médecin contrôleur viendra par surprise au domicile de l’employé (ou sur le lieu de travail effectif), et ce, durant les heures de bureau (ou sur un chantier).

Dans le cas où le salarié est chez lui, le praticien procédera à l’examen médical du salarié et lui donnera ses conclusions. Ensuite, le médecin avisera ses supérieurs. Les collaborateurs du médecin se chargeront de transmettre les résultats de la contre-visite médicale à l’employeur.

Cas d’une contre-visite médicale sur rendez-vous

Ce type de contre-visite médicale est le plus fiable. En effet, la visite est déjà planifiée, car elle figure dans le planning du médecin contrôleur. Un rendez-vous a été pris au préalable avec ce praticien qui doit se rendre au domicile de l’employé.

De son côté, le salarié reçoit une convocation qui mentionnera les informations essentielles à connaître sur la contre-visite médicale. Généralement, le médecin contrôleur ausculte l’employé dans son cabinet puis partage ensuite ses conclusions avec l’employeur.

Plusieurs moyens peuvent être utilisés pour convoquer le salarié pour une contre-visite médicale et la convocation peut s’effectuer un jour avant le rendez-vous. Cela permet à l’employeur de contrôler aussi les absences pour maladie de courte durée.

Bon à savoir

La contre-visite médicale ne peut pas se faire à n’importe quelle heure « libre » du salarié. En effet, ce dernier risque d’être absent, ce qui fera perdre du temps à tous les intervenants. De plus, tout contrôle fait l’objet d’une facture adressée à l’entreprise.

Aussi, il est possible de mandater un médecin contrôleur directement en ligne (pour gagner du temps). En règle générale, le médecin le plus proche du domicile du salarié assure la contre-visite médicale de l’employé.