Des cadres de la direction de l’urbanisme en examen par la justice

palais-de-la-justice-sidi-bel-abbes

Le magistrat du tribunal de la commune de Sidi-Bel-Abbès a enquêté sur les 4 employés-cadres appartenant à la direction de la construction et de l’urbanisme ainsi que plusieurs responsables d’une société spécialisée en BTP et 2 bureaux d’études. L’affaire se porte sur une entorse au code des marchés.

D’après les sources, ces 4 cadres sont accusés d’avoir utilisé 400 millions de centimes pour réhabiliter la place du 1er novembre au lieu de les utiliser pour réhabiliter le quartier Monplaisir. Il faut rappeler que cette remise en état posait certains doutes notamment sur la qualité des matériaux employés. Effectué en 2011, ce projet est sous le coup d’une mise en examen dirigée par la ‘brigade économique et financière’ appartenant à la sûreté de wilaya.

Les enquêteurs portent plusieurs chefs d’accusations contre les accusés : abus d’autorité, transgression du code des marchés publics et gaspillage de l’argent public. La justice a déjà fait comparaitre un ancien directeur de l’Urbanisme, un ex-chef de service, un technicien de suivi de la DUC ainsi qu’un ancien chef de département.

Depuis 2 ans, de nombreux cadres au niveau de l’administration locale ont été poursuivis à cause de certaines confidences concernant la passation de marchés douteux. Décembre dernier, le tribunal de Sidi-Bel-Abbès a condamné l’ancien directeur au sein de l’Administration locale ainsi que le chef de département du budget à 1 an de prison ferme pour faux et usage de faux. 18 autres personnes ont aussi été accusées (fournisseurs, entrepreneurs, etc.) pour les mêmes motifs et ont été condamnées à 1 an et demi de prison ferme.

C’est le parquet de la commune de Sidi-Bel-Abbès qui a pris l’initiative de cette enquête. Elle a été menée suite aux conclusions des enquêteurs du ministère de l’Intérieur, il y a 2 mois de cela. Mais certaines sources affirment que ces affaires ne sont qu’une petite partie des dépassements et infractions à la loi afférente au code des marchés.